Tag Archives: ali cherri

Quinze minutes dans l’âme d’Ali Cherri

6 Avr

 

1344312161-AliPortrait

@afac grantees

« Comment traduire l’expérience de la guerre ? ». C’est la question que s’est posée l’artiste libanais Ali Cherri en 2005 lors de la réalisation de sa première vidéo « Un Cercle autour du soleil ».

C’est en 1976 qu’il voit le jour à Beyrouth, tout juste un an après le début de la guerre avec laquelle il devra s’accommoder quinze ans durant. Dans cette ville devenue hostile, dangereuse il ne lui sera pas permis de s’y balader, de courir, de jouer. Jusqu’à son adolescence, Beyrouth lui sera quasiment interdite. C’est calfeutré dans sa chambre qu’il va dès lors se l’inventer, se la façonner à sa propre image.

Ville fantôme

« Un Cercle autour du soleil » dépeint durant quinze minutes une ville qui passe de l’obscurité de la nuit à la lumière du jour, une ville composée d’immeubles en ruine et dépourvue d’habitants. Cette ville fantôme c’est celle d’Ali Cherri, celle qu’il s’est inlassablement imaginé, celle avec qui son corps ne semble plus faire qu’un. Ce corps qu’il décrit « en ruine ». C’est avec pudeur qu’il semble nous livrer ses tourments à travers des images filmées en de longs plans verticaux glissant douloureusement du haut vers le bas, comme une forme de lente agonie. Sur ces images de ruines, témoins de la mémoire du désastre viennent se poser la voix d’Ali Cherri. Une voix belle et grave, puissante et fébrile racontant non pas son histoire, mais ses sensations d’alors, sensations libérées par la parole avec une férocité poétique. Des mots, ses maux qui résonnent avec violence  sans jamais tomber dans le pathos.

« Comment traduire l’expérience de la guerre quand les images sont tellement saturées qu’elles ne racontent plus rien ? » s’interroge Ali Cherri qui avoue avoir pu faire ce film quinze ans après la fin du conflit pour avoir le recul  nécessaire. «  Les média cherchent à nous dire “comment c’est vraiment“ mais la guerre est impossible à décrire »

Il faut, revoir,  voir et vivre pleinement « Un Cercle autour du soleil » pour réaliser la force d’inventivité de ce talentueux vidéaste qui cherche sans cesse à nous faire ressentir l’indescriptible. Regarder une œuvre d’Ali Cherri c’est prendre le risque sublime de vivre une expérience sensorielle inédite, celle de toucher du bout des doigts la beauté de l’âme de ce grand artiste.

Trailer: Un Cercle autour du soleil, Ali Cherri, 2005 – DV, Color, 15min, Stereo, English 

https://vimeo.com/6167015 5

Site d’Ali Cherri

https://www.alicherri.com

 

 

 

 

 

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :